Samuel Chauveau

Que faites-vous en Sarthe ?

ON
J'ai créé il y a 30 ans une librairie de quartier spécialisée dans la bande-dessinée. Et aujourd'hui, je viens de déménager pour créer un nouvel espace beaucoup plus ambitieux : l'une des 10 plus grandes librairies de France, avec 35 000 références.

OFF 
Je suis né en Sarthe et ce département me passionne toujours.  J'y suis resté parce qu'on a tout ici et on peut y avoir une vie sociale très riche.


Pourquoi avez-vous choisi la Sarthe ?

ON
Parce qu'il y a tout ce qu'il faut pour faire progresser son entreprise. J'ai pu faire venir des auteurs reconnus, Enki Bilal par exemple. Et quand il me manquait de la place pour un évènement, le Conseil général s'est à chaque fois mobilisé pour m'aider. C'est d'ailleurs comme ça qu'on a monté des évènements BD d'envergure à l'Abbaye de l'Epau.

OFF 
Il y a une vraie vie culturelle, la scène sarthoise est très riche, aussi bien sur le plan musical que théatral.
Et puis on peut quitter très rapidement la ville et le tumulte urbain pour aller courir en pleine campagne. Ce qui a fait naître chez moi une passion : la course à pied.

 

Qu'est-ce que la Sarthe a en plus ?

ON
Il y a une vraie reconnaissance du travail, de l'engagement sur le long terme.

OFF 
Il y a de la place pour l'humain et la solidarité. Si vous voulez vous faire quelque chose, vous allez trouver des gens pour vous aider.

 

Et votre avenir en Sarthe, vous l'imaginez comment ?

ON
Je veux démontrer que les créateurs et les artistes sont des gens qui ont des choses à dire, et que lorsqu'on les présente dans un bel écrin, on peut commercer autrement et réussir. L'avenir n'est pas aussi morose qu'on nous le dit.

OFF 
Je veux continuer à profiter de la beauté des paysages et des lieux insolites, mais aussi du vieux Mans qui est absolument splendide. Il y a aussi des paysages très variés du nord au sud de la Sarthe, avec de nombreux petits villages de charme.