Vincent Tournat

Que faites-vous en Sarthe ?

ON

Je suis chercheur au CNRS à l'Université du Mans, dans le domaine de l'acoustique. Mes travaux portent sur la propagation du son dans l'air et dans les solides, et ont notamment pour finalité la détection et la caractérisation de défauts dans des matériaux ou structures complexes, allant du très gros œuvre aux plus petits objets : d'une centrale nucléaire à des nanostructures. 

OFF 

Je suis un père de famille comblé. Avec ma femme, nous habitons une fermette avec 2ha de terrain à 15 min du Mans où je peux complètement déconnecter, en pleine nature et m'occupant de mes animaux et de mon jardin.

 

 

Pourquoi avez-vous choisi la Sarthe ?

ON

Ici, on a mis les moyens et les projets de recherche sont ambitieux et passionnants. J'ai beaucoup voyagé à travers le monde (Russie, Chine, Japon, USA, Europe...), j’ai travaillé dans des grandes universités et je n'ai jamais trouvé de laboratoire en acoustique avec une telle force de frappe. 

OFF 

Ici, on peut se lancer dès le début de sa carrière dans un vrai projet de vie. Avec nos 2 salaires de début de carrière, ma femme et moi avons acquis la fermette où nous sommes toujours et dans laquelle nous nous projetons pour longtemps. 

 

 

Qu'est-ce que la Sarthe a en plus ?

ON

Des gens très humains, travailleurs et super pros. Et puis la proximité de Paris nous permet d'organiser des congrès de haut niveau, mais aussi des séminaires même d'une seule journée, ou d'inviter des chercheurs du monde entier.

OFF 

Une vie saine, pas de pollution, pas de bouchon.

 

 

Venir en Sarthe, ça a changé quoi pour vous ?

ON

J'ai pu démarrer mes activités en bénéficiant d’un environnement idéal, et m’épanouir dans mon travail. Aujourd'hui je gère des projets de recherche académiques ou en partenariat avec des industriels, de plusieurs centaines de milliers d'euros, je suis aussi animateur d’une équipe de 40 personnes. Le développement de ces activités de recherche n'aurait pas été de même ampleur dans une autre région à mon avis.

OFF 

J’ai pu trouver un équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Je suis resté proche de mes amis et de ma famille. Je débranche très facilement en jouant au tennis le midi sur le campus par exemple, je reçois mes amis chez moi. Comme j’aime la musique, on organise des petits festivals entre amis dans mon jardin.

 

 

Et votre avenir en Sarthe, vous l'imaginez comment ?

ON

Je l’imagine difficilement ailleurs qu’ici. Malgré des supers propositions de postes à l’étranger récemment, pour ma femme et moi, nous ne sommes pas partis. Les projets, l'équipe et la vie que j'ai ici sont trop importants et je ne peux pas les laisser tomber.

OFF 

Je l’imagine comme aujourd’hui, en continuant à voyager, à faire du sport, de la musique, et à profiter de la vie tout simplement.